Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/12/2016

24 décembre...

Michael Kenna, Forest Edge, Hokuto, Hokkaido, 2004.jpg

Rabaisse ta vanité
Que mesquines sont tes haines
Nourries dans l’erreur

Richard_Avedon_-_Ezra_Pound_Poet_Rutherford_New_Jersey_At_The_Home_Of_William_Carlos_Williams_June_30_1958.jpg

D’avoir fait naître de l’air une tradition vivante
Ou d’un vieil oeil malin la flamme insoumise
Ce n’est pas là de la vanité
Ici-bas toute l’erreur est de n’avoir rien accompli
Toute l’erreur est, dans le doute, d’avoir tremblé

 

Ezra Pound

 

Commentaires

La vibration de nos colorations


"Et dans un tableau, je voudrais dire quelque chose de consolant comme une musique. Je voudrais peindre des hommes ou des femmes avec ce je ne sais quoi d’éternel, dont autrefois le nimbe était le symbole, et que nous cherchons par le rayonnement même, par la vibration de nos colorations […]
Ah ! le portrait, le portrait avec la pensée, l’âme du modèle […]
Exprimer la pensée par le rayonnement d’un ton clair sur un fond sombre.
Exprimer l’espérance par quelque étoile. L’ardeur d’un être par un rayonnement de soleil couchant. Ce n’est certes pas là du trompe-l’œil réaliste, mais n’est-ce pas une chose réellement existante ?"

Lettre de Vincent Van Gogh à son frère Théo - 3 septembre 1888

Écrit par : misquette | 26/12/2016

Merci, Misquette !

Écrit par : Frédérick Houdaer | 27/12/2016

Les commentaires sont fermés.