Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/06/2016

Dantec est mort…

… et Cambadélis est vivant. Et Jack Lang est vivant. Et Gérard Collomb et Jean-Michel Aulas sont vivants.

Même Le Pen Jean-Marie est vivant. Et Jacques Toubon est vivant. Et Marie-France Garraud et Nadine Morano sont vivantes. Et Georges Tron, et Cahuzac… Tous vivants.

Et Marchais… Ah, non, Marchais est mort. Comme Dantec.

13567091_988010134629937_8118558474514814379_n.jpg

Hier soir, lors d'un flash info sur France-Inter, ils ont daigné en parler de la mort de Dantec. Le moins possible. Et avec une haine terrible. Il faudrait que je postcaste ce flash d’actu pour pouvoir retranscrire au mot près la courte diatribe qu’une journaliste a craché à son sujet. Je crois que si elle avait eu son adresse, elle aurait été capable de foutre le feu à sa cabane au Canada. Pareil qu’au pavillon de Céline, à Meudon, quelques temps après sa mort. L’incendie tout à fait volontaire. Pas accidentel le moins du monde. Elle n’aurait peut-être pas revendiqué son acte, mais transporter le jerrycan d’essence, craquer l’allumette, tout ça, elle l’aurait fait sans gant. Elle se serait défoncée, surpassée, autant qu’un Michaël Youn cornaqué par Mike Horn.

L’hexagonie, en 2016…

 

 

Les commentaires sont fermés.