Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/01/2015

ÉLOGE DU TERRORISME ?

je me suis laissé pousser des cornes

la veille au soir

pour affronter mon rival

sauf qu’au moment de lui rentrer dedans

je m’aperçois que j’ai changé de sexe

et je mets les pouces

avant de grimper dans le premier train

pour m’éloigner du conflit

erreur

dans la rame où  j’ai embarqué

les gens se parlent mal

très mal

la cause de leur énervement

est-ce

ce contrôle des bagages

un peu poussé

auquel nous avons été soumis

dès la gare

à croire que nous nous apprêtions

à prendre l’avion ?

toujours est-il qu’à  présent

devant moi

le ton monte

entre une mamie et son voisin

un peu plus loin

deux jeunes femmes font hurler

une famille entière

en dressant une barricade de bagages

le contrôleur est là

mais il ne peut intervenir

occupé qu’il est avec un type écarlate

tout ce petit monde ne se calme

qu’à la vue de mes cornes

 

F.Houdaer, extrait d'un recueil à paraître aux Carnets du Dessert de Lune

Les commentaires sont fermés.