Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/01/2014

Samedi

Farenheit 451. Ray Bradbury.jpg

Une personne censée se tenir au fait des parutions poétiques. Elle me demande le titre de mon prochain recueil (publication en mars). Quand je lui réponds "NO PARKING NO BUSINESS", cette personne, certainement bien éduquée, me rétorque (était-ce un cri du coeur ?) "Avec un titre pareil, je ne risque pas de le lire !". Et moi qui, quelque part, préfère cent fois cette réaction aux attitudes hypocrites si souvent observées dans ce tout petit milieu. Oui, on en est là.

Les commentaires sont fermés.