Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/10/2013

REFLEXIONS A PARTIR DE LA LONGUEUR DES PIEDS

 

Je viens d’une famille

 

dont les membres ont tous de grands pieds.

 

Mes pieds mesurent trente centimètres

 

Et ceux de mon frère aîné trente-deux.

 

 

Notre famille ensemble mesure un kilomètre.

 

 

 

Mon grand-père a le regard d’une vache.

 

En plus, du fait qu’il soit une vache,

 

son lait possèdera toujours sa valeur originelle..

 

Ainsi, ma grand-mère était noble et sans prétention.

 

 

 

Dans notre famille

 

nous prenons les choses avec calme :

 

« Père et mère sont déjà décédés. »

 

« Mes chaussettes sont déchirées. »

 

« Tout coûte trop cher. »

 

« Nous allons tous mourir. »

 

 

Je crois qu’il serait mieux d’être moins bien élevé

 

et de provoquer un scandale.

 

 

Ricardo Castillo (trad. Antonio d’Alfonso)

 

Ricardo Castillo,Antonio d’Alfonso

Commentaires

Super bon poème !

Écrit par : Thierry R. | 28/10/2013

Les commentaires sont fermés.