Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/06/2013

Une dernière image volée au "Marché de la Poésie"... sur quel stand déjà ?

1017595_449763358453648_1388468812_n.jpg

 

« Pour ce qui est de mes agresseurs, déjà à l’âge de 40 ans lorsque j’ai sorti mon premier livre, ils m’accusaient de fuite. Beaucoup de profs ne m’aiment pas parce que je ne les fréquente pas et parce qu’ils n’aiment pas l’endroit d’où je viens. Ça les emmerde. Ces cireurs de pompes littéraires se foutent de la gueule du monde depuis des siècles et ne font que se transmettre le flambeau entre eux. Rien ne doit venir déranger leur maison de poupées. (…) Leurs attaques à mon égard sont la preuve que je fais du bon travail. Je continue simplement de faire ce que j’ai à faire. »

Charles Bukowski, « Correspondance 1958-1994 »

Les commentaires sont fermés.