Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/08/2012

Le vendeur

Big J.Franck s’avança

 

pesamment vers la porte

 

portant quatre poupées

 

fabriquées avec des tubes de papier toilette

 

de la laine bleue bourrée

 

au sommet en guise de cheveux

 

et des yeux au rouge à lèvres

 

pendant comme les siens.

 

La femme dit :

 

« Qu’est-ce que t’as là, J.Franck ? »

 

Les mots s’engluaient dans sa mâchoire pendante.

 

Il se lécha les lèvres.

 

« J’ai essayé de vendre mes poupées

 

toute la matinée. 

 

T’en veux une ? »

 

« Enfin, J.Franck. Tu vois pas pourquoi

 

personne t’en a acheté ? »

 

« Muettes » dit-il.

 

 

 

Marilou Bonham-Thompson

 

(trad. Manuel Van Thienen, in « Anthologie de la poésie amérindienne », Bacchanales n°42, revue de la Maison de la Poésie Rhône-Alpes)

Les commentaires sont fermés.