Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/10/2010

Le coup de grâce au "Coup de grâce" ?

Non pas à la revue et à ceux qui l'ont faite, mais à son rédac-petit-chef qui, depuis une dizaine de mois, refuse de me régler la flopée d'articles que j'ai écrit pour son canard. Au-delà du jeu de mots à deux sous, j'invite les autres auteurs-photographes-journalistes spoliés par cet individu (ceux qui ne l'ont pas encore fait) à entrer en contact avec moi (frederick.houdaer@laposte.net, 06 43 09 15 10).

Sans transition (les choses sont liées), dans le dernier numéro de L'INDIC, un long entretien vérité (comme on disait dans les années 80) avec votre serviteur où il est question du monde merveilleux de l'édition (la collection de romans dont je m'occupe, mes expériences passées en tant qu'auteur, etc.). C'est raide, mais il est tout de même question d'un bébé à ne pas jeter avec l'eau du bain.

couvIndic6.jpg

Commentaires

Bien dit.

Écrit par : Jérôme | 16/10/2010

« Quand je dis ce que je pense, je mets un pied dans la beauté, le territoire que je veux habiter. » (J-L Murat).
ça, c'est la version poétique. L'avocat de mardi a été plus prosaïque et m'a rappelé que "les patrons voyous sévissaient aussi dans la culture".

Écrit par : Frédérick Houdaer | 16/10/2010

Fred, désolée pour cet après-midi Tu me reprogrammes début décembre ?

Écrit par : D.Field | 17/10/2010

Bravo pour le Cabaret poétique. Pour le reste, en mp. A jeudi.

Écrit par : fmin | 18/10/2010

t'as quant même réussi à t'acheter un nouvel ordi ?

Écrit par : delabrasserie | 18/10/2010

C., j'ai coupé ton commentaire. En mp, stp.

Écrit par : Frédérick Houdaer | 23/10/2010

C'est chez l'Indic, que tu as (encore) contribué à ma mauvaise réputation ?
T'as vidé ton sac ?
Cool. Vivement, "Les bacchanales de la vérité où personne ne reste sobre".
J'ai hâte de lire ça.

Écrit par : Marignac | 29/10/2010

Si je comprends bien, le prochain numéro du coup de grâce n'est pas près de sortir... : dommage !

Une abonnée de l'été (mais qui s'en remettra...)

Écrit par : corinne | 06/11/2010

Les commentaires sont fermés.