Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/03/2005

Le dernier caravansérail

Le dernier caravansérail de Ariane Mnouchkine au Palais des Sports de Lyon. J’arrive un quart d’heure avant le début du spectacle, sans billet. Devant l’entrée, on cherche des places, on n’en vend pas (public Téléramesque). Je m’inscris sur une liste d’attente. Quand sonne l’heure du début du spectacle, je suis le dernier sur cette liste d’attente, le dernier qu’on laisse entrer dans la salle, le dernier à chercher une place dans les gradins. N’en trouvant pas, je m’assois sur une marche. On vient me chercher pour m’installer au premier rang. À l’extrême gauche (vu de la scène). En face d’une rampe par où ne cesseront de passer, courant et portant du matériel, frôlant mes genoux, des dizaines de comédiens trois heures durant. Vingt centimètres derrière moi, une présence verticale : Ariane Mnouchkine. Voilà, cela peut commencer, je suis dedans.b835885d3cd6b2846333d9891d70f725.jpg

Ariane est le plus beau de tous les prénoms. Ma fille en sait quelque chose.

Les commentaires sont fermés.