Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/06/2017

Frédéric Sauser

18814235_1173341219478858_4168515581572341499_n.jpg

Il n’y a plus d’unité
Toutes les horloges marquent maintenant 24 heures après avoir été retardées de dix minutes
Il n’y a plus de temps.
Il n’y a plus d’argent.
À la Chambre
On gâche les éléments merveilleux de la matière première 

 
Octobre 1913

 

Blaise Cendrars

 

Commentaires

Cendrars : indispensable !
si la poésie du XXeme siecle avait suivi la route qu'il avait tracée on se serait moins emmerdés et poésie n'aurait pas été synonyme de truc chiantissime !

Écrit par : roger | 28/06/2017

C.Q.F.D ! Merci, Roger.

Écrit par : Frédérick Houdaer | 29/06/2017

Écrire un commentaire