Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/08/2015

"Lus par personne"

" Les plus grands poètes ne sont lus par personne. Ils ne servent qu’à « fournir » des titres merveilleux à des romans. En vitrine de la Maison de la Presse de Chinon aujourd’hui : L’espoir d’aimer en chemin de… peu importe. "

Jean-Pierre Georges, "L’éphémère dure toujours", éd. Tarabuste

 

Commentaires

D'accord avec JP Georges, j'ai emprunté le titre d'un roman "Soeurs lumineuses" à Apollinaire, et "Le cavalier au cheval livide" à Saint Jean.

Écrit par : Chaboud | 03/08/2015

D'accord avec JP Georges, j'ai emprunté le titre d'un roman "Soeurs lumineuses" à Apollinaire, et "Le cavalier au cheval livide" à Saint Jean. Mais ils sont pas mal lus.

Écrit par : Chaboud | 03/08/2015

Et tu as eu raison, Jack ! Amitiés

Écrit par : Frédérick Houdaer | 03/08/2015

Les commentaires sont fermés.