Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/11/2014

LES "GENS"

Tous Toutes sont des "gens"

"gens" ces chiens et chats qui s'engueulent

ou s'ignorent "gens" ces arbres enfermés

aux jardins de la ville et en deçà la plus modeste

plante adventice étrangère cependant naturalisée sur

le trottoir d'une impasse: minuscule graine venue sous la semelle

ou dans la loque d'un réfugié du Kurdistan du Caucase de l'Erythée...

Tous Toutes sont des "gens" pour Derzou Ouzala

peut-être même à mon avis jusqu'aux microbes

et en deçà et au-delà dans l'infra bien sûr

(puisque l'invisible n'est pas l'inexistant)

un invisible infini de revenants (tigres ours léopards

sangliers et autres moindres

et plus communes proies du chasseurs)

esprits quelque fois bienveillants souvent mal embouchés

"gens" alliés ou adversaires qui quasi indéfiniment

peuplent la steppe et la forêt de Derzou

avec qui chaque jour il s'entretient lui

et la multitude soit "trente ou quarante personnes

(qui) font le monde"

comme disait Ilarie Voronca.

 

Daniel BIGA

Les commentaires sont fermés.