UA-136760349-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/01/2010

ECRIRE, LOIN DE FACEBOOK ET DE SES TENTATIONS...

écriture.jpgDrôle d'expérience que de retaper les 200 pages d'un mien roman publié il y a quatre-cinq ans. Pas le choix. L'un de mes anciens polars connaît une seconde vie (chez un nouvel éditeur), et comme je n'ai pas été fichu de retrouver le fichier électronique du texte, me voilà contraint de dactylographier à nouveau mon oeuvrette. Avec "Engelures" qui sort fin février, voilà donc deux parutions certaines pour 2010. En espérant que Fesse-Bouc ne me prenne pas trop en otage.

13/11/2009

De bonnes nouvelles pour un vendredi 13 (novembre)

Cela fait quelques temps que cela dure, et cela me fait du bien: écrire à quatre mains un texte pour le théâtre. Le thème : "Médée". Le complice : Patrick Dubost. La metteuse  en scène (qui nous a passé la commande): Carine Pauchon (Compagnie In Time). A suivre au prochain Printemps des poètes.

Dans ma boite aux lettres aujourd'hui, le dernier livre de Thierry Marignac. Ô joie !

couvmarignac1.JPG

A signaler que le samedi 21 novembre, à 15 heures, Hélène Dassavray et Dominique Salon signeront leur roman ("Les ruines de la future maison" pour l'une, "Curtis" pour l'autre, tous deux publiés dans la collection dont je m'occupationne) à la librairie A plus d'un titre, 4 quai de la Pêcherie à Lyon (Métro Hôtel de Ville). Je serai entre Lyon, Chambéry et Vienne ce jour-là, mais je tacherai de passer.

A signaler AUSSI que vous pourrez trouver sur place, et en exclusivité (pour l'heure, puisqu'il ne sera distribué que dans les semaines à venir), le quatrième titre de la collection "A charge": le premier roman de Clément Bulle "ROCOCO TOKYOÏTE" !

01/05/2009

MICROBE n°53

a) Une nouvelle fois, l'un de mes textes est publié dans la meilleure revue poétique du monde, elle est belge (forcément) et elle s'appelle "MICROBE" (on en est au 53ème numéro). Le responsable (très coupable) en est Eric Dejaeger. Rien que du beau linge au sommaire: Pierre Autin-Grenier (le PAG qui laisse parfois des commentaires sur mon blog, superbe écrivain et voisin de plateau Croix-Roussien que je n'ai guère eu le temps de harceler), Thomas Vinau, un texte inédit de Richard Brautigan, etc...

Pour s'y abonner, faites un chèque de 22 € à l'ordre de Servranx et envoyez-le à E.Dejaeger, Launoy 4, (B-)6230 Pont-à-Celles (Belgique).

b) Pour ceusses qui souhaiteraient que j'anime plus régulièrement ce blog... rejoindez mon fesse-bouc, faites zamis-amis with me, et vous aurez de mes nouvelles plus régulièrement.

c) Une chanson de circonstance, rapport à la date du jour :

16/01/2008

Du pain sur la planche (quelques tranches)

Depuis quelques semaines, je travaille pour « C Productions Chromatiques ». Ma fonction : écrire (ou réécrire) la voix off de sept documentaires scientifiques de 52’ chacun.

Après « Peut-on mesurer l’intelligence ? » d’Anne Guicherd, je viens de plancher sur « L’Année Polaire Internationale » grâce au film d’Eric Chevilllard. L’occasion pour moi de recopier dans ce blog l’annonce lancée en son temps par Sir Ernest Shackleton, à la veille d’une expédition :

« Hommes requis pour voyage périlleux, bas salaire, froid intense, longs mois de ténèbres, dangers constants, retour incertain. Honneur et célébrité en cas de succès. »

ec523eb81bbf7156fae1f8294c0d1743.jpg

12/07/2007

MIRACLE À L’HÔTEL-DIEU

 Info intéressante pour mes lecteurs lyonnais : à l’hôtel-Dieu, où Rabelais a pris quelques risques en disséquant des cadavres, où je me suis fait vampiriser d’innombrables fois, se tient deux fois par an une grande braderie aux livres. La bibliothèque  de l’établissement hospitalier vide ses étagères (il s’agit de faire de la place pour tous les Alexandre Jardin et Marc Levy à paraître). C’est ainsi qu’il y a quelques semaines, pour CINQUANTE CENTIMES D’EUROS, j’ai déniché un exemplaire des « Perdants magnifiques » de Leonard Cohen (chez 10/18). À  dix euros, j’aurais acheté cette merveille défraîchie.

Donc, bref, en résumé, je me retrouve avec DEUX exemplaires de « Beautiful losers ». Pas l’intention de les collectionner. Le/la premier(e) qui réagit, je lui envoie ma trouvaille.

 
bc15910fd18d8e6351f0aeba597ec23c.jpg3fd3bb8126bc7af22c75c97d61ccf87b.jpg

16/06/2007

Retour sur la soirée Char

Deux moments à détacher de cette soirée. Mes échanges avec Claude Lapeyre, ami de Char pendant les vingt-cinq dernières années de sa vie. De vive voix, il m'a donné certains éléments qui confortent... l'image que je me faisais du poète. Le hasard veut qu'aujourd'hui, je retrouve Claude Lapeyre, mais sur la toile cette fois-ci.

Puis, il y a eu la (re)lecture slam des Feuillets d'Hypnos, véritable geste Peckinpienne. Une précision: ces dernières années, sur la scène slam, j'ai vu de tout. J'ai vu/entendu le meilleur et le pire. Quant à Cocteau Molotov (la Tribut du verbe) et Xtatic (Section lyonnaise des amasseurs de mots), si je ne les avais jamais vus ensemble, j'avais déjà pu les applaudir (séparément) dans diverses... circonstances.
f2fcadb40229c75667d53666eea3fe79.jpgLe travail qu'ils ont fait sur Char est tout simplement remarquable, sans une once de démagogie. J'espère qu'ils auront l'occasion de le faire tourner.
Je ne regrette pas de leur avoir rebattu les oreilles avec Villon, Agrippa d'Aubigné, Rutebeuf... Ce répertoire là (la wild bunch de nos Lagarde & Michard), il faut qu'ils s'en emparent.
581403b023303b19f0358b1bdcb9df9f.jpg

« Avec les hommes de l’équipe, soyez rigoureux  et attentionné. Amitié ouate discipline. Dans le travail, faites toujours quelques kilos de plus que chacun, sans en tirer orgueil. Mangez et fumez visiblement moins qu’eux. N’en préférez aucun à un autre. N’admettez qu’un mensonge improvisé et gratuit. Qu’ils ne s’appellent pas de loin. Qu’ils tiennent leur corps et leur literie propres. Qu’ils apprennent à chanter bas et à ne pas siffler d’air obsédant, à dire telle qu’elle s’offre la vérité. La nuit, qu’ils marchent en bordure des sentiers. Suggérez les précautions ; laissez-leur le mérite de les découvrir. Emulation excellente. Contrariez les habitudes monotones. Inspirez celles que vous ne voulez pas trop tôt voir mourir. »

(note de Char à l’intention de son premier adjoint dans les Basses-Alpes, Pierre Zyngerman)

à lire: "Qui a peur de René Char?" par C.Cottet-Emard

14/06/2007

René Char, ce soir

J'y serai...
7bcef879f57f5faa81249d2cc357a1c8.jpg
14 juin 1907
René Char naît à L'Isle-sur-la-Sorgue (Vaucluse)
14 juin 2007
L'Espace Pandora célèbre le poète, disparu en 1988


"René Char - Je suis vivant..."

jeudi 14 juin 2007 - 19h30

à l'Espace Pandora (7 place de la Paix - Vénissieux)

Entrée libre

Au programme de la soirée : 

Conversation
René Char "lou Lilen", par Claude Lapeyre (ami de René Char) et Marc Rousselet (écrivain)

Slam
(Re)lecture slam des Feuillets d'Hypnos de René Char, par Cocteau Molotov (la Tribut du verbe) et Xtatic (Section lyonnaise des amasseurs de mots)

Lectures
Lancement de l'ouvrage collectif Dans le privilège du soleil et du vent - Pour saluer René Char * (coll. Haute Mémoire, éditions La passe du vent) et lectures d'extraits par leurs auteurs.

Exposition-dossier "René Char - Je suis vivant..."

Présentation du XIIe Festival Parole Ambulante "La vie future" (Lyon, Vénissieux / 11-21 octobre 2007)


Avec la participation de la librairie Terre des Livres (Lyon)


Contact : Céline Didier, Espace Pandora : 04 72 50 14 78 / celine.pandora@free.fr


* 14 juin : date également retenue pour la parution de l'ouvrage collectif Dans le privilège du soleil et du vent - Pour saluer René Char * (La passe du vent) réunissant les textes de douze écrivains contemporains (Malika Bey Durif, Patrice Béghain, Roger Dextre, Sylvie Fabre G., Albane Gellé, Patrick Laupin, Françoise de Luca, Samira Negrouche, Didier Pobel, Marc Rousselet, André Velter, Abdallah Zrika) et la contribution du photographe Eric Dessert.

25/05/2007

Vendredi 25 mai

Hier soir, j'ai lu (avec les (h)auteurs) sur le thème « Ogres et boucherie », et signé mon dernier livre à la librairie « Au bonheur des ogres ».

98fae2a420cd77e03111d9be3fa7f163.jpg
78143cd98c92fdd4e7c71cb84682b8dc.jpg

29/04/2007

marathon d'écriture

4527511204f5ef89182b36f3de30d22f.jpg
fdeb3f8626b8d8ef32728feabeef3b61.jpg
1d36757116975db73a2f427276a66bc2.jpg

 

Pour tout savoir.