Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/11/2015

Sortie

elle est sortie du cinéma

le cerveau lavé par deux heures de pyrotechnies américaines

il lui a fallu marcher plusieurs mètres sur le trottoir

pour mesurer à quel point ce traitement l’avait déprimée

un traitement pourtant recommandé par ses proches

elle n’était pas très loin de la gare de Perrache

elle s’y est rendue

a consulté les horaires de train au départ

a pris celui pour Bourg

elle est arrivée à temps

pour photographier la façade de l’église de Brou

éclairée par le coucher de soleil

elle a repris un train

été de retour à Lyon sur le coup des 22 heures

les conneries du cinéma américain

étaient loin

 

 

 

14:53 Publié dans a.2) MES TEXTES | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : jodorowsky

Commentaires

Je pense que Pablo Larrain et Patrizio Guzman (la sublime poésie de ses documentaires et son engagement) sont des représentants plus crédibles de l'Histoire et de la douleur du Chili.

Écrit par : jchaboud | 23/11/2015

Les commentaires sont fermés.