UA-136760349-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/07/2020

Même à distance

ce soir

de coupures publicitaires

de voisine pleurant à sa fenêtre

de martinets rendus saouls par l’orage qui arrive

je n’ai une nouvelle fois

pas gagné au loto

sans me plaindre de mon sort

mon téléphone vibre

un confrère m’appelle

il tient à me faire entendre le bruit de la bouteille de champagne

sabrée par ses soins

il tient à partager cela avec moi

même à distance

il vient de finir de rédiger

un gros essai sur le temps et le hasard

quelque chose dont il ne voyait pas la fin

dont il se croyait incapable

au moment de raccrocher

il a le réflexe

poli

de me demander comment ça va

pile poil

je lui réponds

 

(extrait d'un recueil à paraître)

interdit.jpg

 

 

Commentaires

Y'a des jours comme ça, pris à la gorge par la vomissure et les encoignures inéluctables de l'insipide ou on se dit qu'on aurait mieux fait de se bourrer la gueule au champagne, même seul plutôt que de se rendre malade avec le surimi recomposé de toute cette merde cathodique ineluctable.

Écrit par : Gil | 24/07/2020

Écrire un commentaire