UA-136760349-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/02/2013

Philippe Puigserver

couverture_GELATO.jpeg

Je viens d'apprendre le décès de mon ami Philippe Puigserver. Il était l'auteur du dernier roman que j'ai sorti aux éditions A plus d'un titre... et il était bien plus que cela. Je n'oublierai pas les souvenirs qui se rattachent au travail commun mené sur ce texte. Je n'oublierai pas sa générosité et sa confiance. J'écris mon plus mauvais texte pour l'occasion, et je m'en fous.

Philippe, c'est monstrueux comme tu nous manques déjà.

 

puigserver,gelato al sole,à charge,à plus d'un titre

 

 

30/01/2013

Pluie de manuscrits...

... sur le Pédalo Ivre. Problème : la plupart des "poètes" qui me les envoient n'ont visiblement lu aucun des titres qui y sont déjà parus.

Pour simplifier la tâche de tout le monde, voici UN TEXTE signé Patrice Maltaverne qui mériterait d'être copié-collé sur le site de bien des petits éditeurs.

 

microbe,patrice maltaverne,éditions le citron gare,muriele modély,eric dejaeger


Microbe,Patrice Maltaverne,éditions Le Citron Gare,Eric Dejaeger

A signaler (rien à voir, sauf que...), la dernière (double) livraison Microbienne. Particulièrement remarquable.

 

 

15/01/2013

Bientôt...

Couv pour sortir au jour.jpg

... dans la collection de poésie dont je m'occupe aux éditions Le Pédalo Ivre... et en format à l'italienne, s'il vous plaît !

23/11/2012

"NOUVELLES DU FRONT DE LA FIEVRE"

fievre_couverturepetit.jpg

Après "LES DERNIERS SERONT LES DERNIERS" de Thomas Vinau, sort enfin le deuxième titre de la collection Poésie des Editions Le Pédalo Ivre, et je n'en suis pas peu fier de cette petite merveille signée Jean-Marc Flahaut.

Pour vous le procurer, c'est ICI et seulement ICI.

On en parle déjà ICI, LA et LA.

à suivre... 

 

flahaut,jean-marc flahaut,le pédalo ivre,nouvelles du front de la fièvre,thomas vinau,jean-baptiste cabaud,amérique

Critique de François-Xavier Farine parue dans le n°12 de la revue "Eulalie" ( Février 2013 ) publiée par le CRLL Nord-Pas de Calais.


06/10/2012

"Le" Pirotte, dans "le" Lire, sur "le" Vinau

Jean-Claude Pirotte, dans le dernier numéro de "Lire", cite Thomas et son recueil "Les derniers seront les derniers"... oui, celui qui a ouvert la collection poésie des éditions "Le Pédalo Ivre". Pour vous le procurer, c'est ICI.

Le prochain titre que j'y sors (dans quinze jours!) sera signé Jean-Marc Flahaut.

pirotte _0003.jpg

 

30/06/2012

Enfin...

On cramait le cul des poules
on avait quoi dix ans
on les coinçait contre la grille du poulailler
un briquet sur les plumes du cul et hop
elles partaient à toute allure affolées
semaient la zizanie dans l'enclos
on cramait le cul des poules
c'était si doux
d'être des monstres

 

vinau,prix méditerranée de poésie,les derniers seront les derniers,le pédalo ivre

 

"LES DERNIERS SERONT LES DERNIERS" de Thomas VINAU, premier livre de la collection de poésie dont je m'occupe aux Editions LE PEDALO IVRE, actuellement finaliste au Prix Méditerranée de Poésie, est commandable ICI.

On en parle  et là aussi.

Jean-Claude Pirotte himself en personne le cite dans les pages du magazine LIRE.

Pour les lyonnais(es) qui ne souhaiteraient pas le commander par Internet, ils peuvent le trouver à la librairie "LA VOIX AUX CHAPITRES", 4 rue Saint-Jérôme 69007 Lyon (métro Jean-Macé ou Saxe-Gambetta).

15/01/2012

C'était le onzième Cabaret Poétique...

_DSC9092.JPG

_DSC9099.JPG

_DSC9105.JPG

_DSC9127.JPG

_DSC9143.JPG

_DSC9149.JPG

Ces photos (que vous pouvez agrandir d'un simple clic) sont toutes signées Josette Vial. Pour un retour en mots sur ce Cabaret, c'est ICI. Moralité de l'histoire : le Cabaret Poétique, c'est (presque) une fois par mois. C'est gratuit (carte d'adhésion à l'année : 2 euros). Donc, c'est tant pis pour les absents.

10/11/2011

Directeur de la collection "Poésie" aux ÉDITIONS du PÉDALO IVRE

Rupture, ralentissement, accélération...

Quand j'ai quitté mes fonctions de directeur de la collection "A charge" aux "Édition A plus d'un titre", j'ai effectué ce que Miller appelle un "lancé dans le noir". J'ai lâché mon trapèze sans être sûr d'attraper le moindre bout de corde... Je savais juste que je voulais construire quelque chose "du côté de la poésie", comme un prolongement du "Cabaret Poétique".

 

trapèze.jpg

 

Je vous épargne les détails... Toujours est-il que Jean-Marc Luquet, qui s'occupait de l'excellente (et très sérieuse) collection "La ligne d'horizon" toujours chez "A plus d'un titre"... créée sa propre maison d'édition "LE PÉDALO IVRE". Le nom est bien évidemment un clin d'oeil au Sieur Rimb' mais surtout à François Partant.

Et J-M Luquet m'a proposé de m'occuper d'une collection "Poésie"... qui s'appellera (attention, idée géniale dont je revendique la paternité) la collection Poésie des éditions Le Pédalo Ivre.

Bientôt, sur ce blog, plus de précisions sur cette collection Poésie.

A signaler, dès ce week-end, le colloque "Sortir de l'industrialisme" qui se tient sur Lyon et dans lequel "LE PÉDALO IVRE" est déjà partie prenante.

 

Le pédalo ivre, sortir de l'industrialisme

 

08/10/2011

Sans transition

Ces quelques mots de Jacques Outin au sujet de Tranströmer (prix Nobel de littérature depuis quelques heures) :

« Le poète a avoué à plusieurs reprises n’avoir été que peu sensible à la littérature et à la poésie jusqu’à l’âge de seize ans. Considéré par ses proches comme étant un garçon quelque peu excentrique, dont on disait qu’il vivait « dans son monde à lui », il s’intéressa tout d’abord aux sciences naturelles, à l’histoire et à la géographie, au point de vouloir devenir un jour entomologiste ou explorateur. »

Autrement ? J'ai beaucoup ri, en cette fin de journée, en écoutant "l'affaire Neyret" (sérieusement) expliquée aux enfants sur les ondes de France-Inter. Et toutes ces petites voix qui interrogeaient "et quand est-ce que le monsieur il a plus été policier et qu'il a fait voyou ?"...

Autrement ? A l'heure où j'écris cette notule, je surveille le ciel. Au lieu de la pluie de météorites promise, une pluie tout court.

Autrement ? Cette notule me sert à recycler mes statuts Facebookiens ? Cela se voit tant que cela ?

Autrement ? Je ne suis plus directeur de collection aux Editions "A plus d'un titre".

Autrement ? Filer le collant ? N'être que de Passage pour faire chou blanc (spéciale dédicace à Marc Pellacoeur) ?